Démission du président de la commission centrale des élections

193

 

Le président de la commission centrale des élections Chen In-chin (陳英鈐) a démissionné de son poste hier, au lendemain des élections locales et des 10 référendums dont l’organisation a été largement critiquée.

En plus des longues files d’attente que Taiwan n’avait jamais connues lors des élections précédentes, c’est surtout le fait que les bureaux de vote ont commencé à dépouiller les bulletins à partir de 16h00, heure de la fermeture prévue des bureaux, alors que de nombreux électeurs n’avaient pas encore pu voter et avaient accès aux tendances de la sortie des urnes sur leur smartphone avant même de voter.

D’ailleurs, dès la tombée des résultats pour la mairie de Taipei dans la nuit de samedi à dimanche le candidat KMT Ting Shou-chung (丁守中) avait fait part de son intention de réclamer une procédure d’invalidation de l’élection à la mairie de la capitale pointant du doigt ces dysfonctionnement.
Les critiques sur l’organisation et les soupçons d’illégalité de la procédure ont ainsi conduit le président de la commission centrale des élections à quitter son poste, sa démission a été acceptée par le premier ministre William Lai (賴清德).