Résultats des élections locales 2018

202

Après le dépouillement de tous les bulletins de vote, le DPP apparaît comme le grand perdant de ce scrutin, puisque la quasi totalité des villes et comtés qu’il avait remportés en 2014 vient de retomber aux mains du Kuomintang. Le DPP se retrouve aujourd’hui dans la même posture qu’en 2010, avec 6 villes et comtés, contre 13 avant le vote.

Sa défaite la plus symbolique est celle de la super-municipalité de Kaohsiung qui, après 20 ans d’administration par le DPP, revient au KMT et à son candidat populiste Han Kuo-yu. La ville de Taichung a aussi été perdue au profit du KMT. Le KMT revient donc sur le devant de la scène en remportant 15 des 22 villes et comtés du pays.

La présidente taiwanaise et présidente du DPP a pris acte de ces résultats en annonçant lors d’une conférence de presse sa démission de la tête du parti. Tsai Ing-wen : « En cette période critique de réformes, l’équipe du gouvernement doit rester soudée et assurer la stabilité. Le premier ministre William Lai m’a annoncé sa démission, que j’ai refusée. Je lui ai demandé de rester et de travailler dur pour poursuivre la politique du gouvernement. »

Le Kuomintang remporte 15 villes et comtés, dont Taichung, Kaohsiung, Yunlin, Miaoli, Hualien, Taitung et Penghu. Le DPP conserve 6 villes et comtés. La mairie de Taipei, quant à elle, revient de justesse à Ko Wen-je, dont ce sera le second mandat à la tête de la capitale taiwanaise.