Le vote à 18 ans n’est pas pour 2024

190
Résultats du référendum (Commission centrale des élections)

En parallèle des élections locales, un référendum s’est tenu hier.

La question posée était la suivante : « Consentez-vous à amender la Constitution de façon à accorder à tout citoyen âgé de 18 ans révolus le droit de vote, de destitution, de participer aux référendums et d’être éligible ? ». 

La majorité des votants ont répondu « Oui », mais avec une abstention trop élevée (41,03 %) et une marge trop faible pour que le référendum soit adopté : la Constitution ne sera pas modifiée. 

 

Comment fonctionnent les référendums à Taïwan ?

Il existe deux types de référendums à Taïwan, les référendums nationaux ou régionaux (entre 2004 et 2022, 20 référendums nationaux ont été soumis aux urnes). Ces questions, qui peuvent être d’initiative populaire, ont uniquement une valeur de consultation : le gouvernement n’est pas tenu d’appliquer les résultats. Depuis 2017, les plus de 18 ans peuvent voter pour ces référendums.

Par ailleurs, les projets d’amendements de la Constitution ou relatifs aux changements du territoire national votés par le Parlement doivent être approuvés par la population via un référendum. Seuls les plus de 20 ans peuvent voter, et c'est la première fois que ce type de référendum est organisé à Taïwan.

Le seuil à atteindre pour qu’un référendum constitutionnel soit validé est que la moitié des électeurs (et non des votants) s'expriment en faveur. Cette année 19 239 392 personnes pouvaient faire entendre leur opinion, il fallait donc au moins 9,62 millions de « Oui ». En comparaison, en 2020, Tsai Ing-wen a été élue avec 8,17 millions de voix. Si le taux de participation est de 60% environ, il faut donc que cinq votants sur six au moins approuvent le référendum pour que la Constitution soit amendée avec succès.

 

Le gouvernement avançait plusieurs arguments en faveur : 

Responsabiliser les jeunes

Premièrement, cela permettrait que les jeunes participent aux affaires publiques plus tôt, ce qui peut contribuer à renforcer leur capacité de réflexion démocratique et à mettre en œuvre la justice générationnelle. Ce mouvement se développe en réponse aux changements démographiques et à la baisse de la natalité ; la jeune génération doit assumer davantage d'obligations et de responsabilités.

 

Petite histoire de l’âge minimum pour se rendre aux urnes

Ensuite, permettre aux jeunes de voter à 18 ans rapprocherait Taïwan de la tendance internationale. Dans le monde, avant la Seconde guerre mondiale, l’âge de vote était généralement fixé à 21 ans (et dans une partie des pays seuls les hommes pouvaient participer). Au cours des années 60 et 70, il a été progressivement abaissé à 18 ans dans les pays d’Europe et en Amérique du Nord, puis dans le reste des états. 

De nos jours, l’écrasante majorité des pays du monde a choisi 18 ans pour se rendre aux urnes ; 15 pays permettent de voter avant (16 ans pour le Brésil, l’Argentine, l’Autriche, l’Écosse, et 17 ans pour la Corée du Nord, l'Indonésie, la Grèce… ), et 11 pays demandent d’attendre 19 ans ou plus. 

En ce qui concerne les pays voisins, trois ont abaissé l'âge du vote à 18 ans récemment : le Japon en 2016, la Malaisie et la Corée du Sud en 2019.

 

Qu’est-ce que l’âge de majorité ? 

Le gouvernement aurait aussi aimé unifier les normes juridiques concernant l’âge de majorité. Selon le Code civil, la majorité va être abaissée de 20 ans à 18 ans. Cette modification a été votée en 2020, et entrera en vigueur le 1 janvier 2023. La majorité civile concerne les questions de mariage, de responsabilité parentale, d'autonomie financière et entrepreneuriale, d'impôts, d’héritage etc.). La majorité pénale était déjà fixée à 18 ans, et c’est également l’âge du service militaire. Ainsi, à 18 ans, les Taïwanais seront considérés adultes dans la plupart des situations, et il ne leur manquera que le droit de vote et d’éligibilité, qui seront maintenus à 20 ans et 23 ans respectivement. 

 

Détail des résultats

En effet, avec 100% des votes dépouillés, il y a 5 647 102 votes pour (52,96 %) et 5 016 427 votes contre (47,04 %). Malgré une légère majorité de votes en faveur de ce référendum, on est loin des 9,62 millions de « Oui » nécessaires pour que la loi passe, la Constitution ne sera donc pas amendée : il faudra attendre 20 ans pour pouvoir voter et 23 ans pour être éligible. Un vote majoritairement négatif a en particulier été remarqué dans neuf collectivités locales, surtout dans des zones rurales mais également dans la supermunicipalité de Taoyuan. Les autres grandes villes ont voté en faveur. Avec ces résultats, il sera impossible de soumettre à nouveau cet amendement à un vote dans les deux ans à venir. 

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI