Interdiction d’organiser des cours supplémentaires le jour du scrutin

136
Illustration d’une école primaire (Photo CNA)

Les futurs diplômés lycéens intensifient leurs révisions à l’approche de l’examen national GSAT (General Scholastic Ability Test), épreuve servant à faire le bilan de leurs études en vue de leur entrée universitaire qui aura lieu dans deux mois. Afin de les aider dans la préparation, beaucoup de lycées, notamment des établissements privés, proposent à leurs élèves des cours de renforcement le week-end. Une pratique mise en cause par le syndicat national des établissements d’enseignement privés.

Selon le syndicat, de nombreuses écoles secondaires organisent des cours de renforcement ce 26 novembre, ce qui pourrait empêcher les enseignants concernés de se rendre aux urnes.

Le ministre de l’Education Pan Wen-chung (潘文忠) a réagi à cette dénonciation en soulignant que le 26 novembre était une journée proclamée chômée pour les élections locales et que tous les établissements scolaires devaient l’observer de manière stricte. Certains lycées épinglés ont nié avoir programmé des cours supplémentaires et affirmé que leurs élèves ne seraient accueillis que pour étudier par eux-mêmes, mais plus tard, ils ont finalement annoncé que leurs établissements seraient fermés le 26 novembre conformément à la loi.

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI