Elections des chefs de quartiers : compétition intense pour ce mandat au plus proche des citoyens (2/2)

211

 

A à peine plus d’une semaine des élections locales, le service français de RTI vous propose un reportage sur les élections de chefs de quartier à Taïwan.

Nous sommes allés pour vous faire un tour dans le quartier Taihe, à la rencontre du chef de quartier sortant et de sa principale rivale, une nouvelle candidate qui tente de le remplacer à la tête du quartier, qui est situé à flanc de colline dans le sud de Taipei, dans l’arrondissement de Xinyi.

Le chef de quartier actuel, Lin Cheng-yi, a sa carte du Kuomintang (KMT) et connaît bien le quartier qu’il dirige depuis près de 16 ans. Pour sa campagne, il met surtout en avant ses accomplissements en termes d’infrastructures et de transports, le quartier étant assez excentré et reculé dans la colline, à environ 15 à 20 minutes de marche de la station de métro de Xiangshan.

Mais  cette année, la compétition est particulièrement intense. Le chef de quartier sortant fait face à trois autres candidats, soit un de plus que l’année dernière. Parmi ces rivaux, la candidate la plus jeune menace sérieusement de ravir sa place à Lin Cheng-yi. Il s’agit de Lian Wan-tong, une jeune femme dynamique qui compte bien faire de sa jeunesse un atout et faire campagne sur l’aide aux familles, aux personnes agées et aux animaux.